Réparation d’un goujon cassé : pose d’un insert Helicoil en image

 

Voilà, il était 20h30 et je finissais de remonter pour la première fois mon moteur entièrement constitué de pièces neuves (ou proche du neuf) et j'en étais à la toute dernière étape: il ne manquait plus que la pose des 3 goujons de culasse, le serrage de cette dernière, vite monter le moteur dans un cadre d'essais et mettre un peu d'essence dans le carbu et enfin entendre sa mélodie après plus de 50 ans de silence… mais voilà, ça faisait 8h que je travaillais sur ce moteur et j'étais crevé et l'attention baissait à mesure que l’heure avançait …

 

Je pose 2 goujons: tout va bien si ce n'est que le cylindre est neuf et que les filetages dans l'alu sont un peu durs: je n'ai pas le fameux et introuvable taraud de 7mmx125 pour aléser un peu les trous alors je suis obligé d'utiliser la technique d'écrou/contre écrou pour visser à fond ces goujons.

Arrive donc le dernier goujon... je suis de plus en plus impatient... le goujon résiste un peu mais moi je suis de plus en plus crevé, j'ai hâte d'en finir et la catastrophe tant redoutée arrive: un "clac" sec, la main qui ripe, la clef de 12 qui vole dans l'atelier et le poignet droit qui pisse le sang et inonde l'établi d'un joli sang couleur pourpre...: je viens de casser le dernier goujon: L'erreur de DEBUTANT !!!!!

Mélange de douleur (physique: putain j'ai une belle entaille), d'agacement, de colère contre moi même, de gâchis: j'ai eu du mal à trouver ce cylindre neuf.

 

Bien sûr la loi de Murphy (vous savez le coup de la tartine de confiture) s'applique: le goujon est cassé au ras du plan de joint du cylindre.

Je commence par soigner mon poignet qui aurait mérité quelques point de sutures mais je suis un warrior… et je veux tout de suite réparer ma connerie: j'ai un jeu d'extracteurs queue de cochon : ça devrait le faire

 

Bridage soigneux du cylindre sur la perceuse à colonne et perçage à 3 mm avec un foret neuf bien coupant: j'ai fait du bon boulot, le perçage est bien concentrique pile poil au centre: le moral remonte en flèche (tiens j'ai même plus mal ?)

 

Je mets l'extracteur et je vais lui faire la tête à ce pu... de goujon.

La loi de Murphy reprends le dessus et je casse l'extracteur: le faible diamètre n'a pas supporté le couple de dévissage: j'ai vraiment du y aller comme un bœuf lors de la pose de ce goujon.

J'en chie des ronds de chapeaux pour extraire l'extracteur (ça commence à devenir compliqué cette histoire !)

Je recommence avec l'extracteur de 5mm: même résultat: le goujon de bouge pas d'un iota mais je casse aussi l'extracteur de 5mm: ce coup là je suis vraiment dans la merde.

Allez on plie tout, on change le pansement et on va se coucher: on a suffisamment merdé pour aujourd'hui.

 

Jour 2: passé sur les forums internet à essayer de trouver une astuce... rapidement je me résous à poser un insert hélicoil mais impossible de trouver un hélicoil au pas de 7mm x 125: il n'existe qu'en 7mm x 100 et encore, c'est assez dur à trouver.

Je passe quelques coup de fils pour savoir si quelqu'un peu me faire ça dans la région: personne n'a de 7mm !

Tant pis: je suis vexé alors je vais me débrouiller tout seul et puis je n'ai pas deux mains gauches (encore qu'à lire le début de ce post on est en droit de se le demander...)

Je commande donc sur Ebay un kit Bolhoff de pose d'hélicoil en 7mm (56 euros tout de même...mais c'est complet avec foret, taraud, outil de pose et 60 inserts assortis (plusieurs longueurs)

Dans le même temps, je trouve la perle rare: des goujons neuf en 7mm x100 de 60mm de longueur (Pour mémoire, le goujons d'origine pour D45 font 65mm de long et sont taraudés en 7x125 côté aluminium et en 7x100 côté écrou de serrage). Ces goujons sont des pièces d'origine pour Vespa PE/PX.

Un site allemand spécialisé en scooters (très sympa) vends ces merveilles au détail pour la somme de 1,7 euros par goujon: une fortune ... du coup j'en commande six

 

La suite en images :

 

photo 1

 

 

En haut: le goujon cassé ... je n'ai pas fait de photo mais la partie manquante était coincé dans le cylindre)

En bas: le goujon neuf en 7mmx100 par 60mm emprunté à un Vespa: on reste dans le monde des pseudo anciennes: faudrait pas mélanger les genres !)

 

photo 2

 

Bridage du cylindre sur la perceuse à colonne: à faire avec soin: la qualité du travail dépends intégralement de cette étape cruciale.

(Perçage à 7,3mm: le foret spécial qui est fourni avec le kit Helicoil)

 

photo 3

Taraudage avec le taraud spécial helicoil fourni avec le kit.

 

photo 4

 

Pose de l'insert helicoil avec l'outil de pose fourni avec le kit: remarque la longueur définitive du filet rapporté est de 14mm ce qui est largement suffisant pour assurer une résistance à l'arrachement supérieur à celle du montage d'origine.

 

photo 5

 

Photo du résultat: c'est parfait et c'est comme neuf: pour les sceptiques, la doc Bolhoff indique que la résistance à l'arrachement est supérieure à celle du montage d'origine du fait de l'augmentation du diamètre dans l'aluminium.

 

photo 6

et pour finir, une photo de l'ensemble des acteurs par ordre d'entrée en scène.

 

En conclusion, la pose est hyper facile et abordable pour tout bricoleur correctement équipé et donne un résultat parfait: J'étais tellement content du résultat que j'ai fait une transformation complète du cylindre comme ça j'ai pu mettre 3 goujons neufs aux caractéristiques d'acier du 21ème siècle (ça sera la seul entorse à ma restauration... mais je cherche la fiabilité avant tout)

 

Voilà... j'espère que ce post pourra vous aider à réparer vos bêtises.

Au fait, je me retrouve maintenant avec un jeu complet de pose et quelques goujons d'avance alors je suis prêt à vous aider si vous rencontrez la même galère: ça sera gratuit et au pire ça se règlera avec une petit bouteille

 

et pour finir: mon poignet va bien ... et le moteur tourne comme une horloge: pour l'anecdote, il est parti au premier coup de kick: un vrai régal le bruit de ce latéral et une jolie récompense pour le travail fourni: pom pom pom pom...

 

 

Marc